Lycée Amélie Zurcher

Bienvenue sur le site du Lycée Amélie Zurcher de Wittelsheim

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil Les anciens parlent de leur lycée
témoignages

Le mot d'Emma, ancienne élève et membre très active du CVL

Envoyer Imprimer PDF

261217_10150255067248812_640323811_7358876_602736_n

Marie-Laure, Thomas et Emma, membres du CVL 2010/2011

"Faites vivre les murs!"

"Mon premier choix de lycée ne s'était pas porté sur le lycée Amélie Zurcher: trop de « on-dit », trop de commentaires négatifs, qui me donnaient peu envie d'y entrer, mais la vie en a finalement décidé autrement. Et aujourd'hui, quand je fais le bilan de mes trois années, je peux dire que je suis très fière d'avoir eu ma place dans ce lycée.
La première chose que j'y ai apprise ne relevait pas des matières que l'on nous y enseigne, mais des hommes, qui ne sont pas juste des professeurs, qui nous enseignent: « Faites vivre les murs. ». Cette phrase est essentielle, car elle vous permet de comprendre que peu importe l'endroit où vous vous trouvez, vous êtes le seul à pouvoir agir pour construire votre chemin, qui commence dès le lycée.
C'est quand vous avez compris cela que vous pouvez percevoir toutes les perspectives qu'offre ce lycée: tout d'abord l'opportunité d'accéder à un enseignement complet et riche, avec des bons professeurs. Mais, plus important encore, ce lycée met en place les conditions nécessaires pour que chaque individu puisse s'exprimer librement, s'épanouir et se réaliser.
Durant mon année de Terminale, j'ai participé activement à la vie lycéenne en faisant partie du CVL, ce qui était une expérience très enrichissante, qui m'a énormément apporté, autant sur le plan personnel que «professionnel». Nous avons entre autre pu organiser une journée de Carnaval, mais surtout la Fête de fin d'année après notre baccalauréat.

Le lycée est une étape très importante car il aboutit à l'obtention du baccalauréat, qui marque la fin et le début d'une période de vie, mais c'est également très important car ce sont trois années qui permettent à chacun d'explorer, de découvrir de nouveaux horizons et surtout de se découvrir soi-même.

Je remercie ainsi chaque personne, professeurs comme camarades avec qui j'ai passé trois années très riches, tant sur le plan scolaire, grâce à d'excellents professeurs, que sur le plan humain, qui sont le fruit de très belles expériences, de très beaux voyages (merci aux professeurs pour leur engagement sans faille) et de très belles rencontres...

Si j'ai un dernier conseil à donner aux futurs lycéens, peut-être même futurs Zurchériens, vivez chaque moment, créez et inventez, car ces trois années vous appartiennent et c'est à chacun d'entre vous de rendre ce voyage extraordinaire.
« Chaque seconde est une surprise. »

Emma, ancienne élève de Terminale S et membre du CVL (2011)

Mise à jour le Lundi, 06 Février 2012 22:27
 

Quelques témoignages

Envoyer Imprimer PDF

Nos anciens élèves parlent de LEUR lycée


"Ce lycée m'a apporté tout ce dont j'avais besoin. Au niveau des connaissances, j'ai pu accéder a une formation très sélective, dans laquelle je me sens totalement à l'aise.

Mais en plus de cela, mes trois années passées à Wittelsheim m'ont permis d'apprendre à me connaître. C'est surtout la proximité avec les professeurs, ce que je ne trouve plus aujourd'hui, qui m'a aidée à ce niveau là. Bien sur tout n'a pas été facile, mais les difficultés que j'ai rencontrées, par ce qu'elles m'ont appris, m'ont autant apporté que les bons moments. Elles me permettent de faire face à celles que je rencontre aujourd'hui. Si j'avais à le refaire je choisirais à nouveau sans hésiter le lycée Zurcher."

Chloé, ancienne élève de Terminale S (2010)


"Avant d’entrer au lycée Zurcher on m’a rapporté pas mal d’avis négatifs et je n’étais pas rassurée d’y aller. On m’a dit que là-bas c’était « la zone » et sous-entendu que le niveau de l’éducation laissait à désirer. Aujourd’hui, je suis en 3ème année à CPE Lyon (école d’ingénieur chimiste) après avoir fait 2 ans de classes préparatoires. Et je sais que si je n’avais pas eu les professeurs que j’ai eus au lycée, je n’en serais pas là. Le fait d’être un lycée avec des petites classes permet à tout le monde de mieux se connaitre, que ce soit les élèves entre eux où le professeur avec les élèves. Je me rappellerai toujours du jour où, en croisant mon professeur d’histoire géographie dans le couloir, celui-ci m’a dit de croire en moi car j’irai loin (je suis une personne assez peu sûre de moi et je ne crois pas que dans une classe de plus de 30 élèves un professeur l’aurait remarqué). Un autre exemple encore : pour rentrer dans la classe préparatoire où je suis allée, les admissions se faisaient par concours que l’on passe à la fin de la terminale et si ma professeure de physique-chimie n’avait pas cru en moi, je ne crois pas que j’aurais jamais osé tenter le concours. Et si cela peut rassurer les futurs élèves, mes amis les plus proches je les ai rencontrés dans ce lycée et en entrant en classe préparatoire (j’ai donc rencontré des élèves venant de nombreuses écoles différentes, dont certains lycées bien réputés), mon niveau scolaire était exactement similaire au leur. En résumé, le lycée Zurcher ne mérite pas la mauvaise réputation qu’il a car on y apprend autant humainement (notamment avec les voyages) que scolairement."

Samantha, ancienne élève de Terminale S (2009) – étudiante à CPE Lyon


"J'ai quitté le lycée en 2007. J'ai fait des études de communication sur Paris après le bac. Je ne sais pas si c'est un travail inattendu...mais je travaille pour de grandes émissions télévisées comme "Koh Lanta" ou " Pekin Express" au sein de l'équipe de casting et journalistique !"

Samantha, ancienne élève de Terminale L (2006)


"Pour ma part j'ai quitté le lycée en 2005 et suite à plusieurs années à la faculté de Strasbourg je suis partie continuer mes études au Québec. J'y suis depuis 2 ans pour suivre une formation d'éducatrice de jeunes enfants étant donné que réussir un concours en France c'est quasiment mission impossible ^^. Une belle expérience pleine d'aventures, de belles rencontres et très enrichissante j'ai appris à découvrir les VRAIES tempêtes de neige!! Quelqu'un d'autre de ma promo est actuellement en train de suivre un stage dans un labo a Harvard à Boston et une autre a fait un stage sur l'île de la réunion"

Kat.


"Après mon Bac L au Zurcher, j'ai fait une licence de langues, -ça ne compte pas- et je me suis réorienté dans le domaine musical: industrie du disque, festivals, concerts... ce qui m'a permis de bosser auprès d'artistes assez connus comme Renaud, Jean Louis Aubert, Tryo, Ska-P, Arcade fire, Ghinzu, La rue Ketanou, The Prodigies, et plein d'autres. Ca m'a couté 3 déménagements en un an, mais ça vaut le coup !!"

Giuliano, ancien élève de Terminale L (2006)


"Après le bac en 2009, je suis partie faire mes études en Suisse partie francophone et je vais d'ici la fin de mes études faire un tour dans la partie allémanique,  histoire de perfectionner mon schwiizerdütsch, pour pouvoir travailler soit en France, soit rester en Suisse."

Sarah, ancienne élève de Terminale L (2009)


"Dès que je suis arrivé au lycée , je me suis fait des idées plutôt négatives avec tout ce qu'on m'avait raconté mais ils se sont tous trompés§ Amélie Zurcher est un lycée où on n'apprend bien, avec des profs qui nous encouragent et nous aident à surmonter nos difficultés. Je ne suis qu'un seconde qui témoigne de son lycée, quoi de mieux que la première opinion d'un nouveau ? Je fais partie de ce lycée , je ne connais pas tout certes, mais je m'y sens vraiment bien , donc je souhaite que le lycée Amélie Zurcher soit reconnu !"

Bryan, élève de Seconde Générale (2011)


"Voilà 5 ans que je suis titulaire du Baccalauréat ES mention AB. Je ne l'ai pas eu du premier cout ce fichu Bac. J'ai redoublé ma Terminale ES au Zurcher. Certains seraient surpris de la dimension humaine de ce lycée. Le Zurcher n'a pas été une simple voie de passage pour ma part. J'y ai puisé une force, de la connaissance et le plaisir d'apprendre.

Le plaisir et l'envie de creuser, repousser les limites de la connaissance… mes propres limites. J'y ai appris à cultiver mes atouts et les domaines dans lesquels j'avais un don, des facilités.

Après le Bac, j'ai fait un an de LEA option Arabe. Je me suis rendue compte que me baser sur mes facilités n'était pas ce que j'avais envie de faire. Depuis l'âge de 17 ans, je voulais faire ostéopathe mais ne pensais pas avoir les pré-requis pour faire ces études. Le besoin de me tourner vers ce pour quoi j'étais faite est devenu plus fort que jamais.

Ainsi, je me retrouve actuellement en troisième année d'école d'ostéopathie dans une des meilleures écoles de France: le CIDO.

Si je n'étais pas passée par le Zurcher et si je n'avais pas croisé sur ma route Mr Ebner, Mr Kellenberger, Mr Meunier, Mme Aymonier, Mr Horny, Mme Lebail, Mr Nimtz, Mme Bernhardt, Mme Lombard... je ne serais probablement pas où j'en suis aujourd'hui. Il y a toujours des personnalités marquantes que l'on croise sur notre chemin. Ces gens-là en font partie, quand une personne ou un enseignement est de qualité, cela reste gravé. Je n'ai d'ailleurs jamais eu l'occasion de les remercier; Je le fais par le biais de ce mail: Merci à vous! Vous m'avez appris à prendre ce que vous aviez - et avez sûrement encore - à donner, et à ne pas rester sur des acquis puisque rien n'est jamais vraiment acquis."

Julie, ancienne élève de Terminale ES (2007) - Ecole d'osthéopathie au CIDO à St Etienne


"J'ai quitté le lycée en juin 2008 après l'obtention de mon bac S. Je me suis lancé deux ans en médecine à Strasbourg. Me rendant compte que ce n'était pas mon domaine, je me suis réorienté dans le Droit qui fut pendant longtemps mon second choix. Je suis aujourd'hui en deuxième année de droit à Mulhouse. Tout se passe bien et je garde de très bons souvenirs du lycée et des professeurs. Et je sors avec une ancienne élève du lycée, comme quoi le lycée a beaucoup de bon côtés."

Rémi, ancien élève de Terminale S (2008) - en Licence de Droit à l'UHA Mulhouse


" Pour ma part j'ai quitté le lycée en 2010, je suis issu de la filière ES. J'ai tenté l'aventure en partant sur Besançon alors que je ne connaissais personne... J'ai pu voir que dans ma formation actuelle (DUT GEA) que le lycée m'avait apporté bien plus de connaissances que certains élèves issus d'autres lycées. Cela est sans aucun doute dû au suivi et à l'implication des professeurs. J'ai pour projet d'opter pour Erasmus et de partir à l'étranger, preuve que ce lycée est capable de beaucoup de choses et apportant des bases solides pour l'avenir."

Kévin, ancien élève de Terminale ES (2010) - en DUT GEA à Besançon


"Au LAZ , que j'ai quitté fin 2010 , il règne une bonne ambiance et on y a un enseignement de qualité et de proximité, contraiement à certains lycées "usines" de Mulhouse. Pas la peine de faire 20 km pour être dans un bon lycée : il y en a un à Wittelsheim."

Lorelei, ancienne élève de Terminale S (2010) - en LLCE Anglais à Mulhouse


"J'ai passé 2 ans super dans ce lycée dans la classe APMH 2006-2008 avec aussi un magnifique voyage à Paris. Les profs sont toujours là pour te conseiller , t'écouter et t'aider. J'ai adoré ces 2 ans!!! Et heureusement qu'il y a facebook pour continuer à garder contact avec ces super profs."

Aude, ancienne élève de CAP MHL (2008)


" J'y ai passé 4 très belles années avec des hauts et des bas, des moments de doute mais surtout c'est un endroit où j'ai pu trouvé ma "voix". Après le bac ES en 2008, j'ai pris une année sabbatique où j'ai travaillé dans la restauration, un an de pause avant de me retrouver sur les bancs de l'école. En 2009, j'ai commencé une école de kiné en Allemagne. Là je finis tranquillement ma dernière année."

Audrey, ancienne élève de Terminale ES (2008) - en Ecole de Kinésithérapie


"Les avantages du Zurcher? Un petit effectif qui permet un suivi des élèves beaucoup plus individuel, et des enseignants qui veillent à la réussite des élèves. C'est une chance pour les élèves en difficulté, que de pouvoir étudier au Zurcher, loin des grands lycées de la ville où leur suivi, et donc leur réussite, seraient beaucoup plus compromis qu'ici ! Je n'y ai passé qu'un an, mais l'ambiance est conviviale et l'on s'y sent vraiment bien."

Eva, ancienne élève de Seconde (2010)


"J'ai passé 5 ans dans ce lycée : 2 ans en CAP APMH en 2006-2008 et 3 ans en BAC PRO HE (hygiène et environnement) en 2008-2011. Les profs sont là pour vous aider à trouver votre chemin et vous conseiller. Je garde de très bons souvenirs de ces 5 ans passés dans ce lycée. Aujourd’hui, je travaille dans une entreprise de nettoyage. "

Mélodie Wabnitz, ancienne élève de Bac Pro HE (2011)


"Un petit mot pour résumer un peu mon parcours et peut-être faire changer d'avis certains. J'y ai passée 5 ans, avec des professeurs en or vraiment , toujours là et toujours les premiers à t'aider si besoin ! Malgré la mauvaise réputation de ce lycée, cela ne reste pour moi que des rumeurs !! Il faut y être pour savoir réellement ce qui s'y passe ! En tout cas merci pour tout ."

Cyndie, ancienne élève de Bac Pro HE (2011)


"Je mets au défi les autres lycées d'emmener des élèves aux États-Unis, en Irlande, au Royaume-Uni, en Écosse, faire des échanges franco-allemands, franco-américains et franco-italiens dans le but d’approfondir l'apprentissage des langues étrangères. Avec des classes de 35 élèves c'est impossible à faire ! (enfin impossible n'est pas Zurcher !)"

Loick, élève de Terminale S (2012) - membre du CVL


"J'ai passé 4 années au Zurcher. J'en ai entendu des vertes et des pas mûres sur ce lycée, mais l'important c'est les liens qui apparaissent entre les élèves et entre les élèves et les profs. Et je peux vous dire que ça existe au Zurcher. La plus part de mes amis fidèles, je les ai rencontrés au lycée. Dans ce lycée où il s'est passé tellement de choses. Tellement de moments de joies, de bonheur. Entre Val Cenis, L'Ecosse, les jours de Carnaval, les fêtes de Noel... De bons souvenirs ! Pour ce qui est des cours, c'est un lycée comme les autres, où l'on apprend bien grâce à de bons profs ! (Certains profs sont même devenus mythiques, entre M. Horny, M. Ebner, Mr Kelly et même notre prof de philo... ^^) C'est un lycée où l'on peut avoir sont BAC et continuer ses études comme partout. Mon frère est passé dans ce lycée il y a des années, il est aujourd'hui en Master 2. Quant à moi, je suis en DUT technique de commercialisation. Comme quoi, en sortant du Zurcher, on peut aussi y arriver ! Et il faut que cela se perpétue ! Merci les profs et merci l'ambiance de ce petit lycée de campagne !"

Victoria, ancienne élève de Terminale ES (2010) - DUT Techniques de Commercialisation


"J'ai quitté le lycée Amélie Zurcher après l'obtention de mon bac S en juin 2011. Je peux dire que j'ai eu des difficultés à l'obtenir. J'ai été dans des classes solidaires pendant toute ma période au lycée, sans oublier le soutien et la confiance que les professeurs nous portent. J'ai été dans des classes à petits effectifs, tout comme dans des classes plus chargées. "Plus on est de fous, plus on rit"... Cependant, lorsqu'il s'agit de classe, le mieux est un effectif réduit , cela permet aux professeurs, tout comme aux élèves de pouvoir expliquer et de comprendre plus facilement. En Terminale pour pouvoir travailler au mieux, il fallait que l'on soit en 2 groupes séparés. Aujourd'hui, grâce au soutien d'une professeur en particulier, qui a été présente pour moi jusqu'au bout de mes révisions, je suis en apprentissage en pharmacie. Pour la plupart d'entre nous, le lycée nous a fait grandir et les professeurs nous permettent d'apprendre plus que le programme , ils nous apprennent à gérer des situations de vie difficiles, tout comme les plus faciles. Lorsque l'on se sent bien quelque part, on y rencontre des personnes que l'on ne veut pas perdre de vue ou oublier. J'ai connu des personnes exeptionelles, élèves comme professeurs. Et par dessus tout, on peut y faire des rencontres inattendue qui ont changé nos vies."

Emeline, ancienne élève de Terminale S (2011)


"Le lycée est une étape charnière dans la vie de chacun. Le lycée Amélie Zurcher donne l’opportunité de se construire et de s’épanouir : un cadre accueillant, une équipe pédagogique à l’écoute de ses élèves, des événements qui rythment la vie du lycée (carnaval, fête du lycée, voyages, sorties culturelles etc.). Ces différents éléments permettent à chacun de trouver sa place.

Pour ma part, j’ai été largement soutenue par mes professeurs ; ces derniers ont su me donner confiance et me faire avancer. Après avoir obtenu un bac ES en 2006, je suis allée en classe préparatoire au lycée Montaigne. J’ai ensuite obtenu une licence AES pour entrer enfin à l’ICN, école de commerce de Nancy. Durant ma formation, j’ai rencontré beaucoup d’étudiants qui ont fréquenté de grands lycées renommés et vous savez quoi ? Je ne les ai pas envié une seule seconde. J’ai pu aller dans un lycée proche de chez moi, à vélo dans un cadre moderne. La proximité de l’établissement, la richesse et l’écoute du corps professoral sont selon moi les clés d’années lycée réussies."

Alexia, ancienne élève de Terminale ES (2006)


" J'ai obtenu mon bac ES en 2008. Après celà, j'ai fait deux années de prépa économique au Montaigne de Mulhouse grâce auxquelles j'ai pu intégrer l'ICN Business School, une des meilleures écoles de commerce de France où je me suis spécialisée dans le marketing, la communication et l'évènementiel. Dans le cadre de mes études, je suis d'ailleurs sur le point de partir faire un semestre en université à Séoul (Corée du Sud).

Je suis très heureuse actuellement au sein de ce cursus, et je sais que sans l'aide et le soutien de mes professeurs du lycée, je n'aurais jamais eu ni l'idée, ni le courage de me lancer dans cette voie. Je garde un très bon souvenir de mes années passées au Zurcher parce que là-bas on avait plaisir à apprendre. Malgré ce qu'on peut entendre, je m'y sentais bien, en sécurité et c'est ici que j'ai rencontré mes meilleurs amis. L'entente était parfaite, que ce soit au sein de la classe, entre les différentes sections et surtout entre professeurs et élèves. Ni trop proches, ni trop détachés, je me rappelle d'enseignants à l'écoute, enjoués et toujours disponibles pour nous épauler.

Mon petit frère est en ce moment en terminale ES au Zurcher, et il s'y plait tout autant que moi."

Justine, ancienne élève de Terminale ES (2008) - ICN Business School


"J'étais dans se lycée pendant 2 ans en CAP APMH et sachez que j'en garde un très bon souvenir. Malgré quelques moments douloureux, je peux vous dire que les professeurs ne vous laissent pas tomber. Ils vous soutiennent, vous aident, vous écoutent ... Et je ne regrette pas d'avoir été là-bas, j'ai rencontré des amis dans ce lycée et j'ai rencontré l'homme qui est maintenant mon mari. Alors moi je dis: vive Zurcher!"

Natacha, ancienne élève en CAP APMH

 

 

 

 

 

 

 

Mise à jour le Dimanche, 29 Juillet 2012 17:53
 


Page 3 sur 3

Newsflash

Semaine 42 (Q2)

Mercredi : Vacances :-)